home.gifBienvenue sur Libre Pensée 84

Samedi 21 janvier 2017,
date anniversaire de la fin effective de la monarchie de droit divin, 

 REPAS REPUBLICAIN à midi
pour célébrer la Révolution Française

Inscrivez-vous au plus tôt, par mél à  librepensee84@free.fr
par tél. au 06 31 08 95 10 en indiquant les coordonnées pour vous joindre)
Le règlement (25 €) s'effectuera sur place.

L’anniversaire du 21 janvier

Chaque année, dans la quasi totalité des départements, une messe a lieu le 21 janvier « pour le repos de l’âme du Roi Très-Chrétien Martyr Louis XVI », exécuté ce jour-là en 1793 en application du jugement rendu par la représentation nationale.

Fallait-il qu’il ait beaucoup à se reprocher pour que l’Eglise catholique se soucie encore du repos de son âme… Plus sérieusement, il ne s’agit pas de la part de cette dernière d’une tradition anodine - rien n’est anodin dans le catholicisme - mais de l’expression de la permanence de son irréductible opposition à la Révolution Française qui proclama la souveraineté du peuple, les droits de l'Homme et du Citoyen, et institua, après la nationalisation des biens du clergé, la première séparation des Eglises et de l'Etat...

Pour le camp républicain, le jugement qui fut exemplaire au plan des droits de la défense, en rupture complète avec la « Justice »* de l’Ancien régime, marqua la fin sans appel de l’absolutisme monarchique soit disant de « droit divin ».

Sous des formes qui ont bien sûr changé depuis la Révolution, l'Eglise catholique demeure un acteur idéologique et politique majeur du maintien de l’oppression sociale. Du soutien à la loi Travail au combat contre le droit à l’avortement et au mariage pour tous, sur tous les plans, l’Eglise romaine ne peut s’accommoder de l'émancipation sociale, de la démocratie politique et de la liberté de conscience.

Son engagement sans faille dans l'édification d'une Europe capitaliste, cléricale et corporatiste, depuis « l’Europe nouvelle » sous Vichy à l’actuelle « Union Européenne », atteste de son irréductible opposition aux Etats Nations et à la souveraineté des peuples.

Sous la Ve république, sa morale et sa doctrine sociale pour conformer et soumettre les individus ont comme vecteur premier ses écoles financées par les fonds publics (10 milliards d’euros par an) que lui octroie la loi Debré, loi anti-laïque absolue... que les « néo-laïques » de tous bords ne contestent jamais !

Notre repas du 21 janvier vient rappeler la portée universelle de la Révolution française dont le contenu démocratique et social est non seulement loin d'être aujourd'hui réalisé mais toujours combattu.

 * Affaire Calas, martyre du chevalier de la Barre, passage à la Question, etc.

 


news.gifLes 2 dernières nouvelles

Fusillés pour l'exemple - par webmaster le 17/09/2016 @ 10:05

Pour la réhabilitation des fusillés pour l'exemple
RASSEMBLEMENT NATIONAL
le 11 novembre 2016 à Gentioux (Creuse)

... / ... Lire la suite




^ Haut ^